amenetonmonde, Victoriaville

MRC d’Arthabaska–Ma région d’adoption

À l’origine –

Je suis trifluvienne…

En fait non, j’viens de Saint-Louis-de-France qui est devenu Trois-Rivières après la fusion de tout ce qui était une ville dans ce coin là.

Juin 2004 –

J’habite Dijon en France depuis octobre 2002 avec Gabriel qui a alors 7 ans. Mon mariage est un “crash” total et je dois revenir au Québec. À contre cœur, mais je n’ai plus le choix. On m’a mise au pied du mur. Ce coup-ci, c’est terminé. J’ai envoyé ma lettre de démission à l’UB (Université de Bourgogne) et j’achète mes billets de retour sur un coup de tête. Comme ça, c’est officiel et je ne me donne plus le choix.

Je rentre le 17 juillet au Québec, à Saint-Louis-de-France.

Fin Juillet 2004 –

Je squatte le sous-sol de mes parents. Après une semaine de déprime dans le noir, je sors de là et faudrait bien que je m’enligne sur un projet de vie… genre un appart, des meubles et une job.

On ne se le cache pas, Trois-Rivières était (encore?) la capitale du chômage. Je vais en arracher sur le marché du travail. Surtout en secrétariat, c’est pas de la tarte.

Mon frère est à Victoriaville depuis belle lurette, selon lui, pour trouver du travail, c’est LA place !

Ouin mais encore ?

Août 2004 –

Ma recherche d’appartement se fait en auto, avec ma belle soeur. Une espèce chasse à la sorcière des pancartes “appart à louer” dans Victoriaville.

Mon coup de coeur: Arthabaska.

On trouve un 4 et demi, on appelle, on prend rendez-vous, on visite. Sauf que… je n’ai pas les finances pour louer.

Je retourne à Trois-Rivières, déconfite.

Mon papa, assis au bout de la table de la cuisine me dira: “Si c’est ce dont tu as réellement envie, loue le ! On envisagera après!”

Euh… Ok !

J’ai signé le bail. Et je suis déménagée le 1 août sur la rue du Carré Charles Beauchesne.

Août 2004 à aujourd’hui

J’ai effectivement trouvé du boulot rapidement.

Mon coup de foudre…

… c’est le vert !

Des arbres, de la pelouse, de l’eau, un mont, du bois… Tu feels pas, tu sors faire un 5 minutes dans la rue et tu te ramasses dans un parc ou dans le bois. Prendre le sentier des trotteurs, monter aux antennes et s’écraser au dessus de la ville et savourer le silence. C’est pas assez ! Tu descends vers Sainte-Hélène-de-Chester et tu peux t’enfoncer pendant 26 km de long dans les champs, le bois, la bouette et les pissenlits. Le Mont Arthabaska est pas assez haut, tu te garoches au Mont Ham et tu disparais pour la journée dans une superbe montagne sur laquelle tu peux passer des heures à explorer la cime et le tour.

9828890025_245b5d8f0e_o

Et ce n’est pas fini ! (Ben non!) J’adore les bords de lac… Je peux aller perdre mon portefeuille dans le fond du Réservoir Beaudet en canot, kayak, bateau dragon ou en pédalo avec mon tas de fifilles.

20654862350_89da54fe7a_o

Le summum, je trouve, c’est que j’ai ma propre rivière avec canards à l’année derrière chez moi. Le Parc des Abénaquis longe la rivière Nicolet et se faufile près du boulevard Jutras, passant derrière chez moi. Un p’tit coup de blues, besoin de calme,  je traverse la rue et je me retrouve dans ma bulle. Il y a même une mini plage. C’est pas très long, mais c’est assez pour se retrouver et se ressourcer. C’est dommage, car c’est un coin méconnu à Victoriaville.

Et pourtant, c’est magnifique !

32210151815_5d96d6ab84_o

Mais si tout ça fait pas votre affaire, il y a aussi:

Transport en commun, cinéma, festivals, terrasses, cafés, microbrasserie, piste cyclable, terrain de golf, glissade, ski et ski de fond, fat bike, salle de spectacle, spectacles extérieurs, magasins, jeux d’eau, piscine neuve, aréna, du hockey de la LHJMQ (Tigres), soccer, défis sportifs, football, basketball, clubs plein air, restaurants, activités gratuites mensuelles (Hop la Ville) , théâtre d’intervention Parminou, balade gourmande, des élevages d’alpagas en ville, des produits du terroir, circuit patrimoniale, musées, expositions d’art, ateliers, cours, formations et développement durable (recyclable, les incroyables comestibles, compost, bac d’eau de pluie)… et j’en oublie, c’est claire !

14868863832_51e0a75414_o

Et vous votre ville ? Est-ce qu’elle offre tout ça ? Winking smile

**************************

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur la page facebook  de la MRC d’Arthabaska et sa campagne:

AMÈNE TON MONDE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s