Non classé

Plein air rien d’inclus

13731003_10153616813275766_6183054912342937886_o
Vers les chutes Weber du Parc de la Mauricie avec ma mouman
Mon enfance est teintée des passions de mes parents. Surtout une qui a a créé nos souvenirs d’enfants: le plein air.
Mais surtout, du pas cher, parce qu’on avait pas les moyens.
25442863_10154975632110766_77251602295411475_n
moi, à 3 ans peut-être
J’ai connu les skis de fond laittes en plastique rouge, les raquettes aussi laittes en plastique rouge qui ne pliaient pas quand tu traversais un fossé mais qui cassaient, la traîne sauvage de mon grand-père surmontée d’un espèce de traineau en bois pour qu’on reste assis dedans (même à un âge où tu t’assois pas clairement), le canot rouge qui longe les lacs du Parc de la Mauricie avant même que ça devienne trop populaire, la pêche… avec une petite fille qui panique à chaque fois qu’un poisson sort de l’eau (oui c’est moi), les tentes, les feux de bois, les patates pilées en pourdre, le spag catelli…
25398849_10154975632720766_2893866513625572415_n
Le super traineau
… Les oiseaux qui chantent à 5 h du matin, le silence du camping parce qu’on se levait trop de bonne heure, l’odeur de la nature qui se réveille, les toasts sur le feu, les céréales en petites boîtes qui défoncent tout le temps parce que le couteau passe au travers, la cruche d’eau qu’il fallait remplir parce que des services, P’pa y en prenait pas.
La Gaspésie quand on avait encore le droit d’aller dans le trou du rocher percé (en gougounnes), pogner la varicelle à l’île-du-Prince-Edouard quand y avait même pas de pont, manger du pain dure comme de la roche à Fort Lennox, parce que les soldats “dans le temps” c’est de ça qu’ils se nourrissaient, Niagara Falls quand les chutes étaient même pas illuminées et que le parc Marineland comptait à peine 3 ou 4 attractions.
On a toujours été dans la nature. Même quand on était trop petit pour y aller (paraît). On a garoché nos suces dans le Wapizagonke, on a tiré des rames à l’eau parce qu’on apprenait à ramer, mon frère vidait la glacière pis moi je trainais ma main dans l’eau, jusqu’à ce que je tombe dedans…
25498161_10154975636875766_5847965301517261259_n
Quelque part, dans le coin de la Gaspésie, je suppose
J’ai 42 ans.
Aujourd’hui, voyager, c’est encore ça, pour moi ! Smile 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s