#Découvertes, #sport

De la peine, parce que je me trouve “chicken”

Ma fille Eve

Aujourd’hui, j’ai décidé d’aller au gym vers 16 h 40. Je vais rarement là à cette heure là. J’ai su pourquoi après. 

Je suis revenue de là “démolie” mentalement, triste avec ce feeling poche de “quossé que tu fais là”! Et pourtant, détrompez-vous, y a aucun lien avec les machines et mon programme d’entrainement. Vraiment aucun. 
Y avait trop de monde pour ma bulle. Plein à craquer. Incapable de choisir une machine sans que quelqu’un soit dessus. J’avais beau me trouve un petit coin, y avait toujours quelqu’un dans ma bulle. Y avait trop de monde. J’étouffais. J’étais mal. Trop mal. Toutes les pensées négatives sont sorties.
Doucement ça s’est inséré dans ma tête, puis détruisant ma bonne humeur, me sentant observée, de trop… j’avais pas d’affaire là ! J’étais opressée, paniquée par ce sentiment que tout le monde me regardait. 
J’ai tellement fait mon programme à l’envers que je me suis fait mal à une épaule. Et par deux fois, on m’a dit en souriant “faut que tu fasses ta place!”. Ouin… je suis pas capable moi, de tasser du monde, de m’imposer… J’attends patiemment mon tour, je me tasse si je suis de trop. Je veux pas m’imposer ou faire ma place… je veux juste être dans ma bulle tranquille.
J’ai senti que j’avais pas eu de fun, que j’étais pas à ma place. Malgré que le nouveau programme soit excellent, j’avais hâte de sortir de là. Je suis sortie… le moral à –12000. J’ai horreur des foules, j’ai horreur des groupes de gens, j’ai horreur de ce sentiment de manquer d’air.
J’ai de la peine, parce que j’ai fait un #fail et que je sais pas si un jour, j’arriverai à me sentir bien dans une foule. J’arrive à gérer plein de choses, mais pas ce sentiment d’étouffement et de panique. Cet envie de partir en courant pour juste être toute seul.
Si je m’écoute, ce soir, je remettrais pu jamais les pieds là, je me coucherais en boule, je braillerais pis je mangerais des chips ! Triste

11 réflexions au sujet de “De la peine, parce que je me trouve “chicken””

  1. Je te comprends, moi non plus je trip pas « foule » et j'évite. Je ne ressens pas le besoin de combattre ça puisque c'est dans ma nature, j'aime le calme. Vas y quand il y aura moins de monde 🙂

    J'aime

  2. Mais c'est pas le fun du tout un gym aussi plein et je serais retournée de bord moi aussi! C'est fou. Déjà bien assez de faire de l'exercice sans avoir à se battre pour. Il fait beau maintenant, tu serais bien mieux dehors sans foule et tu y vas quand c'est moins achalandé au gym, c'est tout. Tu n'es pas du tout chicken pour autant, tu es normale bazouelle!

    « Faut que tu fasses ta place » oui, dans la vie, mais pas au gym! On va là pour prendre soin de soi, pas pour se battre pour avoir un appareil! C'est quoi ça???

    En tout cas, rassure-toi, je suis un genre de personne qui fait sa place dans la vie, mais si j'ai à attendre au gym parce que c'est plein, ouste! je retourne de bord et je reviens à une autre heure.

    Et si ton gym est tout le temps trop achalandé, change! Tu es libre, tu mènes ta vie, tu es courageuse et tu n'as pas besoin de chips. Let's go girl!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s