#Constatations, #Découvertes, #defi, #maman, #mom

#Dreamclass– Une journée de “malade”

DSC_0680 (2)

Je veux faire un article, mais par où commencer ??? J’ai la tête pleine de belles choses, cette journée, même si elle avait ses petits #fails, c’est un rush d’énergie dans ma semaine dont j’avais tellement besoin ! En même temps, le Dreamclass, si on avait su réellement ce que c’était, je pense que plusieurs personnes ne se seraient pas inscrits.

Honnêtement, pour le Dreamclass, je pensais que c’était quelque chose de plus semblable aux ateliers de M comme muse. Un atelier qui nous aide à réaliser nos rêves dans le genre “t’es bonne, t’es fine et t’es capable”. Mais ce n’est pas ça. L’idée n’est pas nécessairement mauvaise, si on vient de la région de Montréal, le réseautage peut être bénéfique. Bon, moi venant de Victoriaville (avec Small Mama) on s’est souvent senti un peu inutiles  vu la distance qui sépare Montréal et le Centre-du-Québec.

En ce qui me concerne, je suis quelqu’un qui n’aime pas se faire imposer des danses, des “niaiseries” et le fait d’avoir l’air ridicule en groupe; j’aime pas les foules, j’ai le vertige et je suis quand même gênée de nature (même si ça parait pas) et c’est un atelier qui malgré quelques failles, m’a apporté quand même quelque chose. Par contre, je ne le referais pas nécessairement à chaque année.

Déjà, la danse de réchauffement au départ, on venait de me perdre. Mais à chaque fois que je sors et que Small Mama m’accompagne, y a toujours ce genre de “réchauffement”. Ça me met toujours mal à l’aise.  Mais en même temps, j’avais une longueur d’avance, j’étais avec deux personnes que je connaissais, faire des niaiseries à deux ou trois, c’est toujours moins pire. Si j’avais été toute seule à ma table avec des inconnus, je serais peut être partie !

DSC_0679 (2)

Ensuite, rencontrer des inconnus, dire son rêve (ça ça va), dire ce qu’on a besoin en 15 secondes… euh c’est rapide. En même temps, au nombre de personne qu’on était, on avait pas vraiment le choix. Bon déjà que la méditation du début (10 minutes) a brouillé mon rêve de départ. Je pensais pas à la photographie honnêtement. Quand je me suis inscrite, c’était mes petits bonhommes, c’était mes toiles… c’était un  peu de photo. J’ai fait la méditation (et je suis incapable de le faire, j’arrête pas de grouiller d’abord), et j’ai vu que de la photo. Studio qui pourrait être dans le garage, l’achat d’équipement, foncer… J’ai pas vu de dessin ni de toile. Ça m’a ébranlée. Je ne savais plus quoi dire pour la présentation de mon rêve.

Sophie (L’effet Créa) a été d’une bonne aide. Ma présentation a été pas mal du genre “Je suis maman à la maison, je fait du dessin, de la photo, de la peinture à l’huile, je veux en vivre, je sais pas comment y arriver et je prends n’importe quoi!” – Ça bien fait rire les gens (finalement ce qui est totalement mon genre) et j’ai eu plein d’offres. J’ai essayé d’être sûre de moi, rapide et direct. Même si mes jambes voulaient flancher aux 30 secondes. Après le tour des 12 tables, je transpirais tellement j’étais soulagée. J’ai même dit à ma table “mon rêve drette là, c’est de regagner ma chaise OPC!).

En même temps, les gens à ma table étaient sympathiques, attentionnées, agréables et on finissait par se décoincée. J’ai encore fini par dire des niaiseries, pis comme d’habitude ça passe et ça détend le “oh non je les connais pas “! Ça m’a stressé à mort, mais je suis contente d’avoir vaincu cette peur et ce stresse.

DSC_0686 (2)

(Geneviève Young et deux personnes du Groupe Investors)

Cette activité m’a permis malgré tout de faire de magnifiques rencontres: j’ai enfin pu rencontrer en 3D des bloggeuses:  La Belle; Mamanbooh; L’effet Créa; Tortue m’aimes-tu; Manon (m comme muse); Anne Jutras; Dare2bucoaching; Isabelle (une autre personnes, mais je ne sais pas du tout si elles ont des blogs). J’ai rencontré une personne inspirante: Anita Huber, photographe officielle de l’évènement. Une amie Facebook, on a même fait un selfie ! Des rencontres inspirantes, énergisantes, plein de rires, de fun et de “zen”.

Merci, à toutes pour cette journée, même si ce n’était pas parfait, même si on a couru 3 restaurants avant d’en trouver un avec une table disponible, même si la bouteille de vin était hors de prix … J’ai ris, j’ai été émue, j’ai partagé et je garde que des bons souvenirs de vous et de ce que vous m’avez apporter.

Merci d’être dans ma vie, même si ce n’est que grandement virtuellement. J’avais besoin de ça !

M.E.R.C.I !

************************* Mise à jour *****************************

Nous avons toutes une opinion sur le #dreamclass. Je suis à l’aise avec mon article et je suis aussi à l’aise avec celui de Tortue m’aimes-tu qui vois la chose d’une autre manière. Hésitez pas à lire leurs points de vues, je pense que c’est important d’avoir une bonne idée, car comme c’est un 40 $ investis, vaut mieux ne pas être déçu ! Clignement d'œil

A lire:

Tortue m’aimes-tu ? (son article sur le #dreamclass)

– L’Effet Créa (son article sur le #dreamclass)

DSC_0682

19 réflexions au sujet de “#Dreamclass– Une journée de “malade””

  1. WOW!! Je suis tellement contente pour toi. Parfois, il faut se laisser ébranler pour pouvoir avancer. Ce que tu as vu durant ta méditation n'est pas banal. Je crois que c'est ton fort intérieur qui est remonté à la surface.

    Maintenant, j'ai juste hâte de voir la suite….ta suite 😉

    J'aime

  2. Je suis partagée quant à l'effet Dreamclass. Je suis d'accord avec toi, moi aussi, j'ai fait de belle rencontre, rencontrer des gens « virtuels » en chair et en or c'est chouette!

    Ce fut un réel plaisir de te pouvoir te parler, même si ce fut bref.

    Par ailleurs, je suis d'accord avec toi, 15 secondes pour présenter son rêve et exprimer ses besoins, c'est ben trop court! Ça te prend 8 sec pour nommer ton nom, ta table, ta page (sans t'enfarger dans tes mots lol ) ensuite tu débites ton tralàlà en espérant secrètement que t'as l'air intelligente et articulée. Pis, tout à coup, le sifflet te coupe le soufflet, pouf! table suivante!

    J'ai un tas de carte, avec des noms, dont j'ignore leur visage, j'ai écris des emails, on va voir.

    En résumé, c'était énergisant, très (trop) rapide et stimulant!

    J'aime

  3. Oui tu as raison. C'est difficile de créer des liens « profonds » en si peu de temps. Souvent on oublie qui est qui. C'est pas simple.

    Moi aussi j'ai trouvé notre rencontre trop courte, mais on pourra se reprendre et en profiter au maximum 🙂 Tu as une belle énergie et je te souhaite que le meilleur à venir 🙂 Pis si je peux t'aider à te faire connaitre sur les réseaux sociaux, je vais essayer fort fort 🙂

    J'aime

  4. Bonjour Maryse, j'étais aussi au Dreamclass à Brossard. J'en suis ressorti étourdi! 15 secondes, c'est fou. Par contre ça nous oblige à être tellement concentré! Je n'ai aucune idée de ce qui va en ressortir ni de ce que j'apporterai aux autres, je sais que je répèterai l'exercice à Québec en avril et à Ste-Thérèse en mai pour étendre mon réseau et créer d'autres liens. On verra, je fais confiance.

    J'aime

  5. Bonjour Maryse
    À notre table d'entrepreneures, j'ai senti tout de suite la compétitivité, l'approche « affaires », j,ai vu les types de personnalités et les incompatibilités. J'ai décidé malgré tout, comme vous, de me lancer malgré mes stress, mes peurs, surtout liées au fait de rencontrer des contacts professionnels et devoir montrer une certaine vulnérabilité devant eux. Mais je me suis dit: au diable, on est tous là pour se lancer, sans jugement. S'ils ne peuvent faire la part des choses, tant pis pour eux. J'ai tendu la main (et une carte) à énormément de gens. Je sais que même une piste, aussi mince qu'elle soit, peut aider. Et ça a pris les 45 minutes de la fin pour que je puisse connecter avec certaines personnes de ma table. J'y retournerai, ne serait-ce que pour être plus efficace en moins de 10 secondes 🙂

    J'aime

  6. Allo Maryse, j'étais ravie de partager ce moment avec toi et Eve. On a eu du fun, on a franchi un pas vers quelque chose hier (on ne sait pas quoi encore). J'étais ravie de te rencontrer en chair et en os….
    xox

    J'aime

  7. Ma belle! Je suis si heureuse de t'avoir enfin rencontré en personne! Ce fut un plaisir de te voir et j'espère bien qu'on va se revoir!

    Pour ma part, j'avais d'autres attentes de l'événement. Je croyais que c'était une conférence / séance de motivation pour poursuivre nos rêves alors qu'il n'y avait que le témoignage de Geneviève (qui est inspirante!). J'ai eu plus de difficulté avec la partie « réseautage ». Ceci étant dit, j'ai fait de belles rencontres!

    Au plaisir!

    J'aime

  8. Ma belle! Je suis si heureuse de t'avoir enfin rencontré en personne! Ce fut un plaisir de te voir et j'espère bien qu'on va se revoir!

    Pour ma part, j'avais d'autres attentes de l'événement. Je croyais que c'était une conférence / séance de motivation pour poursuivre nos rêves alors qu'il n'y avait que le témoignage de Geneviève (qui est inspirante!). J'ai eu plus de difficulté avec la partie « réseautage ». Ceci étant dit, j'ai fait de belles rencontres!

    Au plaisir!

    PS Désolée s'il est en double, je ne sais pas si le premier commentaire que j'ai publié a fonctionné…!

    J'aime

  9. Je suis tellement d'accord avec toi!!! Moi aussi, j'ai de la difficulté avec le côté réseautage de la chose… Quand j'ai présenter mon rêve à ma table (Vivre à la ferme entourée d'animaux et de avoir une belle grande grange ou je pourrais offrir des ateliers créatifs) je ne savais même pas qu'elles étaient mes besoins. Ce que j'ai dit fut : du courage! Voilà ce que j'ai besoin! Du courage et de la patience! Cependant, quand j'ai compris le « concept » du dreamclass ma petite souris s'est mis en mode sprint!!!! Vite, vite, vite, TROUVE CE QUE TU AS BESOIN!!! ET surprise… en effet, j'ai trouvé! Ce que j'ai besoin c'est DE COMMENCER! Avec CE QUE J'AI, MAINTENANT! Et en faisant le tour tes tables, les jambes qui « shakaient », les mains moites, la voix tremblante… et j'en passe, j'ai sentie que je rejoignait les gens! Je suis sortie avec pleins de cartes. Pleins de belles personnes voulaient venir partager leur connaissances dans mon mini studio à moi! Donc, malgré le stress de la chose, malgré que je voulais rencontrer des gens que je suivais virtuellement (comme toi! 😉 ) à la fin j'en avais assez, et j'ai quitté! Je suis tout de même contente de t'avoir croisé! Et je suis certaine, que nous aurons la chance de nous recroiser dans une circonstance un peu moins… stressante! 😉 Merci Maryse pour ce beau billet! à bientôt x

    J'aime

  10. C'est vrai qu'après, on y repense et on aurait pas dit la même chose. C'est pas évident 15 secondes pour se présenter ! Je suis contente pour toi que les choses se présentent bien que ça ait pu t'apporter de belles opportunités ! Bravo !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s