#tranches de vie

Quand je serai grande…

Il y a longtemps que je ne suis pas venue. C’est une semaine un peu difficile avec des situations difficiles mais qui resteront “anonymus”. Rien de grave. Juste une grosse grosse déception !

La raison de mon post, c’est que je viens de lire une question sur un forum (toujours le même) “Vous vouliez faire quoi quand vous étiez petites?”. J’ai lu quelques réponses et celles-ci se ressemblent un peu. Et moi… ouf ! Quand j’y repense, je serais pauvre comme Job ! (oui oui le gars dans la bible assis sur son tas de fumier)

Je me rappelle, au tout début. Je devais avoir 7 ou 8 ans. Alors j’arborais mon style tomboy à fond, je descendais au sous-sol regarder mon papa “gosser” sur les machines électriques (VHS, radio, tv…) pour les réparer. J’allais aussi le regarder “gosser” sur son auto…. changement de pneus, changement d’huile, bougies… Bref, au tout début, je voulais être comme mon papa, technicienne en électronique.
8015
Puis, après m’être embarquée dans l’aventure du CEGEP Sourire, parce que j’avais eu un excellent prof d’histoire au secondaire, je me suis garochée en Sciences humaines concentration Histoire. Quand le sujet parlait de politique je décrochais, mais quand il s’agissait de grand drame (genre révolution française, l’époque des sorcières de salem…) j’étais très dedans ! Et à l’université, je voulais aller en Tunisie pour faire des fouilles archéologiques. C’était décidé, je ferais ça. Je savais juste pas où aller pour continuer cette belle aventure.

Puis bon, comme j’étais pas excellente dans toutes les matières: le cours féodal m’endormait, j’ai pensé réorienté le tout vers la photo ! Là aussi… j’ai fini par ne plus avoir de fun. Trop commercial… il aurait fallu que j’aille à Montréal pour sortir mon côté artistique morbide. J’ai rechangé pour la littérature française !! Je voulais écrire un livre !!!
Au final, j’ai eu Gabriel Sourireet il fallait que je travaille et toutes ces carrières ne m’aurait pas amener du pain sur la table… Alors c’est comme ça que j’ai fait mon cours en technique bureautique Sourire
Moi quand j’étais petite je voulais être archéologue, photographe, écrivaine et technicienne en électronique lol. Rien de ce que je fais en ce moment !!! Comme quoi la vie ne nous amène pas toujours où on voudrait aller Sourire

13 réflexions au sujet de “Quand je serai grande…”

  1. C'est très bien décrit :))
    Ce qui est bien avec la profession d'écrivain, c'est qu'il n'est jamais trop tard… Il « suffit » de s'en convaincre 🙂
    Quand j'étais petit, je voulais être écrivain, lexicographe, époux d'artiste, vivant à la campagne près de la forêt…
    Maintenant je vis cela, je mesure combien c'est difficile de faire vivre ses rêves…
    Bon dimanche,
    s.h.

    J'aime

  2. J'ai fait mon bacc en littérature, je travaille dans le domaine et je gagne bien ma vie (+ de 70 000$) par année.

    Je ne me trouve pas «pauvre comme Job» et, pour être franche, je suis un peu insultée de ton affirmation. Je crois que la VOLONTÉ et le TALENT sont ce qui font la différence dans les métiers que tu as nommés.

    J'aime

  3. C'est le fun ton article… moi je voulais être chanteuse, dessinatrice de BDs, j'ai même voulu être vétérinaire. Puis je me suis dirigée vers le graphisme, mais avec le bébé à gérer seule, pas évident. Et finalement, je suis secrétaire, c'est comme ça 🙂 L'important c'est d'être heureux finalement 🙂

    J'aime

  4. Anonyme: on s'entend quand même que ce ne sont pas tout le monde qui fait fortune dans le domaine !!!! Ni en photographie (surtout artistique) ni en peinture. C'est pas pour rien qui a autant de subventions pour aider les gens à percer. Je ne comprends pas pourquoi tu es insulté. Si pour toi tout a fonctionné, Bravo ! Moi j'ai quand même un prof de peinture qui adore la peinture et qui travaille super fort et qui ne perce pas dans le domaine et qui doit travailler en parallèle parce qu'elle n'arrive pas. C'est une réalité et il ne faut pas s'en cacher.

    Shandara: oui le virement de carrière s'Est fait aussi pour moi à cause du bébé

    J'aime

  5. Seb: oui tu as raison. Je pourrais m'y remettre un jour. Quand j'aurai le temps 🙂 Mais le goût va certainement me revenir 🙂

    Cynthia: Wow quel métier intéressant, princesse 🙂

    J'aime

  6. Je te le souhaite !
    Il arrive parfois, alors que nous ne prenons pas le temps d'écrire, que l'écriture prenne sa part de temps elle-même. C'est ce qui est arrivé avec moi, alors que je travaillais beaucoup. Elle est venue et elle m'a dit :
    « Bon, je me mets là. J'attendrai que tu aies deux minutes. Tu n'as qu'à me consacrer une ou deux de tes pauses par 24 heures, d'ac ? »
    D'un commun accord j'ai écrit un peu tous les jours, et cela fait cinq ans que ça dure :))
    s.h.

    J'aime

  7. Ça me fait drôle de toutes vous lire. Moi, quand j'étais petite, je savais pas. Ensuite quand j'étais ado, je voulais être ermite. Là je suis finalement rendue un informatique, comme mon père.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s